L'automne.

 

 

Peut-être as-tu encore la tête remplie d’agitation.
Ou bien le corps exténué du rythme de l’été.
Septembre est bien entamé, l’automne s’est montrée le bout du nez.
C’est peut-être le manque de soleil & le temps froid qui t’ont rendu amorphe.

Mais sache que cette nouvelle saison, cette température, nous ramène directement à la nature & à la terre, au cycle auquel on ne peut pas échapper.

La nature qui change, celle qui s’acclimate.

Mais nous aussi en tant qu’être humain nous avons ce besoin, celui de prendre le temps de se déposer pour mieux nous régénérer, de nous épanouir, mais surtout de ralentir la cadence, intégrer la lenteur dans notre quotidien.

Tu as sûrement remarqué que les arbres ont commencé leur transformation, doucement. Leurs feuilles tournent au orange ou au rouge. Ils sont en plein changement, il n'en est pas moins que toi aussi. Tu entames une étape, une nouvelle saison. À ton propre rythme.
As-tu besoin de changement ? As-tu besoin de te transformer ? As-tu besoin de réorienter tes besoins ?

La nature t’enseigne à prendre un peu de recul et être à l’écoute. Car tranquillement tu pourras voir des feuilles au sol, celles que les arbres auront laissé tomber. Tout comme eux, laisse aller ces obstacles, ces vieux ressentiments que tu accumules, cette énergie accumulée durant l’été. Quand tu te sentiras prêt(e), laisse aller tout comme ces feuilles au sol.

Maintenant ces feuilles qui sont tombées continueront de se transformer en engrais ou bien en gazon : lâcher-prise ou laisser-aller ne veut pas nécessairement dire abandonner, mais plutôt faire place au changement. Se créer de l’espace intérieurement & avoir le pouvoir d’utiliser cette espace créer et pour laisser le calme nous habiter.

Tout comme l’arbre, tu as la force d’enracinement, celle de devenir le/la créateur/créatrice de ta vie, mais d’adopter aussi le côté léger des feuilles en étant souple et à l’écoute de toi même.

Accorde toi du temps, ralentit le mouvement, laisse cette nouvelle saison t’apprendre à relâcher & à laisser aller.

Ces feuilles qui tôt ou tard tomberont laisseront place à du nouveau. Tu verras que chez toi aussi, il y a place au changement. Il faut simplement se l’accorder, la nature et la terre nous enseigneront le reste. 

Tanya.

 

 


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés