Tes jardins de liberté.

Tu as le libre arbitre de ta vie, mais souviens-toi... Le grand bonheur, le grand amour et les grandes réussites impliquent toujours de flirter avec le risque. Plus tu plongeras, plus tu découvriras ces grands espaces en toi. Effectivement, à certains moments sur les chemins de ta vie, tu perdras aux jeux, ces jeux que ton ego aura créés pour te faire croire que tu es ce qu’il a décidé pour toi. Lâche! N’oublie jamais que tu es sur terre pour expérimenter l’humanité. Vois ta peur comme un feu, celui qui t’attise, celui qui crée de la lumière autour de toi et avance. Avance avec douceur, avance avec compassion, avance à ton rythme, mais fais un pas vers la suite. Vers ta vie!

Oui, parfois tu auras mal, très mal, mais choisis de voir les choses différemment. Reprends ton pouvoir. Vois ta peur comme un moteur de changement. Aime ton ombre, celle qui crée ta lumière. Tu es polarité, tu portes en toi les extrémités. Ne l’oublie pas. Observe chaque expérience comme un enseignement et quand tu auras compris la leçon, ne la perd pas de vue. Prends toute la responsabilité de ta vie en toi. Accepte d’exister. Ne t’efface pas. Honore tes rôles. Aime-toi suffisamment pour parler ta vérité. Sois vrai. Ne cherche surtout pas à plaire, mais n’est pas peur d’être pour ne pas déplaire. Laisse tomber ta carapace, elle est ta propre barrière vers ta liberté. Enlève tes masques, montre ton visage. Sois authentique, fier et unique. Déconstruis en toi les concepts qui ne te ressemblent plus. Ils t’ont servi à un certain moment pour te permettre de survivre, mais peut-être qu‘aujourd’hui ils t’empêchent de vivre.

Tu es né esprit libre, tu es né esprit sauvage. Reviens à la source. Permets-toi d’effacer les lignes droites et dessine des courbes, celles qui te définissent et qui créent ton mouvement. À un certain moment sur le chemin ta vie, érige en toi de grandes verticales, donne une direction à ton âme. Comment voudrais-tu être? Et ouvre encore plus grand. Pose un regard neuf à chaque instant. Sois humble. Honore le chemin. Remercie tout, tout le temps et partout. Offre ta présence sans aucune attente, mais surtout aime. Aime chaque parcelle de ton être, car elle te correspond parfaitement. Trouve la beauté en chacun, car elle reflète celle qui réside en toi. Vois l’autre comme ton miroir, souris à son regard. Il t’enseignera toujours la meilleure version de toi. N’oublie jamais que tu es unique et chéris cette unicité. Le sais-tu à quel point tu es belle? Approche l'amour avec un abandon insouciant. Comprends que l’abondance coule si le cœur s’exprime. N’est pas peur d’être vulnérable. Choisis-toi à chaque instant. Aime-toi encore et encore plus fort. Ne t’abandonne jamais, ne te trahis pas, ne te regrette pas. Pardonne, pardonne et pardonne encore. Ne traîne pas en toi des vibrations qui t’alourdissent. Dis merci et tourne la page du livre de ta vie. Élève ta fréquence. Prends le temps de sentir. Prends le temps de vivre. Vois la magie dans tout. L’univers te parle constamment. Écoute et vois les signes comme des guides. Arrête de vouloir tout comprendre. Permets-toi de t’investir dans quelque chose, même si ça fait aucun sens pour le moment, simplement parce que tu as le feeling que c’est ça. Cultive le silence en toi et autour de toi. Plonge dans ta solitude, aime ta solitude. Ressens comme il est bon d’être en ta propre compagnie, mais ouvre la porte quand quelqu’un cognera. Peut-être t’offrira-t-il des fleurs. Fais confiance.

Si la vie te bouscule, dis-toi que c’est simplement pour te dire « hey girl, you’re off the way ». Dans ces moments fragiles, reviens au centre, aligne-toi toi à ta nature profonde et respire. Tu es un enfant de la terre. Reçois ses enseignements. Sois tendre avec elle. Accorde-toi aux grands cycles innés. La nature c’est le dieu de la terre. Comprends sa sagesse. Comprends que chaque cycle est un instant de création suivi d’une magnifique dissolution. Comme les saisons, comme la lune, comme ton souffle qui va et qui vient. Tu es mouvement. Sans plus ni moins. Ne t’attache pas à tes idées, accepte le changement, mais ne laisse pas tes valeurs s’envoler au vent.

Je t’en supplie, ne passe pas à côté. On t’a offert la vie. Si tu devais la perdre à jamais demain, serais-tu sans regret?

Karelle.

Crédit photo : Sarah Boutin


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés